Premier communiqué de Réaction Sauvage

Primer comunicado de Reacción Salvaje al frances.

Traducción a cargo por Anónimo.


Premier communiqué de Réaction Sauvage

Premier communiqué

Cuernavaca, Morelos

14 août 2014

« Les gens qui poussent vers l’avant toute cette merde de développement et de progrès technologique, doivent être sévèrement punis. »

F. (a)

Après plus de trois années d’activité criminelle-terroriste, le groupe « individualités tendant au sauvage » (its) commence une nouvelle phase de cette guerre ouverte contre le système Technoindustriel, que nous présentons ci-dessous :

I

Tout d’abord, nous voulons faire savoir que tout au long de 2012 et 2013, au groupe ITS se sont joints plusieurs groupes de coupe terroriste et de sabotage, maintenant, après un long silence et par simple stratégie, nous revendiquons publiquement :

1) « Grupo Informal Anti-civilización », qui le 29 juin 2011, a revendiqué la responsabilité de l’explosion qui a gravement endommagé une banque Santander dans la ville de Tultitlan dans l’État de Mexico.

2) « Autónomos Incivilizados », qui le 16 octobre 2011, ont fait exploser une bombe à l’intérieur du guichet automatique d’un Banamex, situé entre les villes de Tultitlan et Coacalco dans l’État de Mexico.

3) « Circulo Informal de Antagónicos Individualistas », qui en septembre 2009, ont libérés d’une ferme plusieurs chevaux sauvages à Aguascalientes.

4) « Indómitos Salvajes », qui le 16 octobre 2011, ont laissé une bombe de gaz butane qui n’a pas explosé, dans une banque Santander dans la délégation Alvaro Obregon de la ville de Mexico. L’acte n’a jamais été revendiqué jusqu’à présent.

5) « Células Terroristas por el Ataque Directo – Fracción Anticivilizadora », qui en 2010 et 2011, ont laissé une fausse bombe devant l’IFaB (recherche pharmacologique et biopharmaceutique), et ont fait détoner un explosif à l’extérieur du bâtiment de l’Institut National d’Écologie (INE), tout deux dans la délégation Tlalpan, à Mexico.

6) « Luddistas contra la Domesticación de la Naturaleza Salvaje », qui de 2009 à 2011, ont pris part à plusieurs incendies criminels dans quelques municipalités de l’État de Mexico et plusieurs délégations de la ville de Mexico, avec ou sans revendications.

7) « NS – Fera – Kamala y Amala », qui le 9 décembre 2011, ont laissé un colis piégé adressé au directeur de l’Institut National de Psychiatrie « Ramón de la Fuente » dans la délégation Tlalpan, à Mexico. Le colis fut désactivé par la police spécialisée en explosifs. Le 15 du même mois, ce même groupe, par un e-mail, ont alerté de la présence d’une voiture piégée dans le stationnement de l’institut. Générant, même si c’était en fait un canular, de la terreur parmi les responsables de ce centre d’aliénation mentale.

8) « Frente de Liberación de la Tierra-Bajío », qui le 16 novembre 2011, ont fait détoner une charge explosive causant des dommages à l’intérieur de l’ère des guichets automatiques d’une branche de la Commission Fédérale de l’Électricité (CFE) à Irapuato, Guanajuato.

De même, au cours de l’année 2014, se sont joint à nous deux autres groupes de coupe terroriste qui ont placé le développement du système Tecnoindustrial dans leur mire, nous nous référons à :

9) « Circulo de Ataque-Punta de Obsidiana » qui les derniers jours de mars de cette année, ont envoyé par courrier instantané une enveloppe piégée au recteur de l’UNAM à Mexico.

10) « Groupo Atlatl », qui en avril de cette année, ont revendiqué des menaces à la bombe et des messages intimidants à des établissements universitaires dans l es États de Michoacán, Estado de Mexico, District Fédéral, Puebla et Zacatecas.

Tous ceux-ci se sont maintenant fusionnés avec les groupes de ITS de Morelos, District Fédéral, Estado de Mexico, Guanajuato, Hidalgo, Coahuila et Veracruz.

Suite à cette union, le pseudonyme extravagant et peu pratique de « Individualités tendant au sauvage » (Its) cesse d’exister, et à partir de maintenant les attaques contre la technologie et la civilisation seront signées avec le nouveau nom: « Réaction sauvage » (RS).

II

RS prendra l’initiative d’attaquer les personnes-cible comme ce fut le cas avec ITS, mais nous chargerons aussi contre la propriété publique et privé. Les centres de recherche ainsi que leurs scientifiques seront brûlés, les entreprises qui font la promotion de l’artificialité, de concert avec leurs employés et cadres, souffriront des attentats; en bref, tout ce qui implique civilisation, technologie et progrès seront attaqués avec férocité.

Et si pour une raison quelconque au cours d’un attentat, un civil quelconque est blessé ou meurt, cela ne nous intéressera point, nous serons indifférents et sans discernement. La population, les masses, le peuple, la communauté, les moutons, la société, ne méritent aucune considération, ni soins, ni réprimandes, rien, parce qu’ils sont une partie inclusive du système; que ce soit clair, si vous vous mettez dans notre chemin vous allez le regretter… et nous l’avons déjà démontré dans le passé avec ITS.(b)

« Tout ce qui est basé dans les masses, le troupeau, porte les germes de l’esclavage. Cette multitude, qui n’autodétermine pas ses valeurs, est incapable de définir sa propre vie. »

A.

III

Les groupuscules qui forment RS, auront des noms propres, cela par simple décision intergroupe.

Ces factions jouiront d’autonomie, pourront effectuer à la fois sabotages et terrorisme (s’ils le souhaitent), quand ils veulent, en rupture avec les « formalités d’attaque » et les dates des groupes prédestinés. Autrement dit, à tout moment et n’importe où, la menace latente de l’agression sera présente.

IV

Nous nions êtres des disciples de Ted Kaczynski (c). Bien que nous ayons appris beaucoup de chose à la lecture de « La société industrielle et son avenir », les textes postérieurs à celui-là et les lettres précédentes signé Freedom Club (FC), cela ne signifie pas que nous sommes ses adeptes. En fait, notre posture est stratégiquement en conflit avec celle de Kaczynski, FC, son disciple Último Reducto et d’autres, puisque nous ne nous considérons pas des révolutionnaires ni nous ne voulons former un mouvement « anti-technologie » qui incite au « renversement du système dans son ensemble », nous ne voyons pas cela viable. Nous ne voulons pas la victoire, nous ne prétendons pas gagner ni perdre. Ceci est une lutte individuelle contre la méga-machine. Cela ne nous importe pas d’obtenir quelque chose de positif de tout ca, nous sommes tout simplement guidés par nos instincts de défense et de survie.

Nous sommes pour le rejet de l’artificialité et de la réalité moderne. Nous refusons les valeurs du système tels qu’ils sont, « égalité », « solidarité promiscue », « paix », « progrès », « pluralisme », «humanisme», etc.

Nous défendons notre identité en tant qu’êtres humains « modernes » afférés à notre passé primitif.

Nous rejetons les étiquettes comme « anti-civilisation » « primitivistes », « anarchistes », « anti-technologie », « luddites » parce que RS est une tendance unique, qui n’a pas besoin de ces étiquettes usées et déformées pour s’autodéfinir.

Donc, RS n’est pas représenté par Kaczynski, ni Último Reducto, ni Zerzan, ni Derrick Jensen, ni aucun autre avec l’étiquette (d’apparents) « primitivistes ».

Pas plus que la Fédération anarchiste informelle (FAI), ni la Conspiration des cellules du feu (CCF), ni

Feral Faun, ou tout autre qui porte l’étiquette « éco-anarchistes » ou « céllule anti-civilisation de… » .

RS et ses groupuscules se représentent seuls.

(Ceci) « C’est une façon d’exprimer notre « ego ». Un « ego » qui veut se démarquer du troupeau d’esclaves, un « ego » qui ne baisse pas la tête, un « ego » qui n’attend pas les masses pour se révolter, un « ego » qui revendique son propre nom, son propre « acronyme » et ne se cache pas derrière l’anonymat. »

C.

V

Auparavant, certains (mais pas tous) des groupes qui ont adhéré à RS, furent composées exclusivement d’ « éco-anarchistes » et d’ « écologistes radicaux ». Maintenant, RS se compose de saboteurs nihilistes, de nomades incendiaires , de délinquants individualistes, de terroristes anarchistes, de critiques politiquement et moralement incorrects, c’est-à-dire RS est un groupe d’affinités qui sommes prêtes à tout ce qui est nécessaire pour obtenir ce que nous voulons… et ce que nous voulons c’est la déstabilisation du système et punir directement les responsables immédiats de l’assujettissement de la nature sauvage (incluant humaine).

Nous sommes un large groupe de sauvages, qui sommes au courant que nos ancêtres étaient des guerriers et comme tels nous nous revendiquons. Nous sommes la minorité de la minorité, qui ont décidé de faire la guerre à tout ce qui est en train de nous enlever notre essence humaine naturelle et qui nous pousse à devenir d’humiliants humanoïdes.

Cette essence à laquelle nous nous accrochons, elle nous a été transmise par nos ancêtres sauvages, elle nous invite à suivre la voie de la confrontation et de la résistance contre l’intrusif, contre ce qui veut nous domestiquer et nous éloigner de notre vraie chez-soi: les forêts, les déserts, les collines, les montagnes, les jungles, les rivages.

Le système Technoindustriel et son progrès sans freins nous a arraché le mode de vie libre dont jouissaient nos arrières grands-parents, la civilisation avec son agriculture et son sédentarisme a couvert les alentours de gris et nous a privé de la cueillette. La modernité a étourdi nos instincts et no sens primitifs. Les animaux que nous chassions ont été tués par la peste de la technologie. Les endroits où nous nous sommes promenés et reposés ont été détruits par l’infrastructure et la surpopulation. Le progrès nous a plongés dans l’ignorance et la sagesse naturelle a été perdu au passage des générations.

Jour après jour, nous nous dirigeons vers l’extinction, nous sommes au bord du précipice. Nous n’avons pas l’intention de nous adapter au système, ni à sa société soumise, ni à ses valeurs morale.

Mais nous nous sommes réveillé ! Cette essence primitive est toujours avec nous, ne se laisse pas domestiquer, se sent mal à l’aise dans les villes et nous chuchote constamment: « Tu n’appartiens pas ici, détruit ta cage. »

Voilà pourquoi au cours des années, nous avons alimenté le conflit contre l’artificialité, pourquoi nous avons brûlés des machines, fait exploser des bombes, générés de la terreur, déchirés de la chair vive, perforés des têtes, tout comme l’ont fait les anciens dans la guerre contre la civilisation, et en défense de leur mode de vie. Ce mode de vie, même si d’une façon très minime, existe encore, et nous le défendrons jusqu’à la fin.

Pour ceux qui pensent que la guerre contre la civilisation a pris fin avec l’extermination des groupes ethniques, chasseurs-cueilleurs nomades originaires de ces terres, dans la guerre des sauvages (chichimeca) il y a plus de 400 ans, permettez nous de vous dire que votre pensée est erronée.

Nous sommes l’héritage guerrier !

Ceux qui soutiennent ce sale système ne seront pas tranquilles…

Réaction sauvage (RS)

Groupuscule « Tuer ou mourir »

Notes:

(a) Pour éviter que notre tendance tombe dans la confusion ou les mutations, les distorsions ou les altérations, par les citations publiés dans nos communiqués, nous avons décidé de mettre à la fin de chacune d’elles seulement la première initiale de l’auteur. Ceux-ci, s’ils connaissent leurs écrits, le sauront, et que nous les incluons étant d’accord avec cette phrase et non pas avec toute leur pensé ou leurs opinions.

(b) Le 19 Avril 2011, un employé d’entretien à l’Université Polytechnique de la vallée de Mexico (UPVM), Alberto Alvarez, a ouvert un colis piégé qui était adressée au responsable de la licence en nanotechnologie, Camacho Olguin. Son imprudence lui a causé un traumatisme acoustique avec des brûlures sur ses mains et un oeil amputé.

Plus tard, le 21 Février 2013, un employé responsable du maintien des boîtes aux lettres du Service Postal Mexicain, Jose Luis Garcia, a décidé de voler un paquet qui attirait son attention. Ce qu’il ne savait pas c’est que le paquet contenait un explosif destiné à quelqu’un en particulier (que nous ne dévoilerons pas). Encore une fois, à l’ouverture du paquet, et de par son imprudence et son attitude perfide, l’employé reçu un traumatisme acoustique, des brûlures au premiers et deuxième degré aux jambes, aux bras, au visage, et une main fracturé.

(c) Bien qu’avec ITS, nous réfutons ceci depuis plus de trois ans, jusqu’à récemment nous sommes toujours catégorisés en tant que ses « adeptes », voir les articles: « NanoBombers: A Look at the Terrorist Group that’s trying to kill scientists », le 9 Avril 2014, publié sur le site new yorkais « Vocativ ». Et « As technology swamps our lives, the next Unabombers are waiting for their moment », du le 13 mai 2014, publié dans le journal britannique « The Telegraph ».

* À ceux qui pourraient penser que les individus de la photographie sont « nos leaders », nous le nions. RS N’A PAS de leaders ou un leader fixe et absolu, nous ne sommes PAS une armée ou une guérilla marxiste. RS est composé de groupscules d’individus responsables de leurs propres actes, qui agissent en fonction de leurs moyens.

La photographie a été proposé par un de nos groupuscules, pour montrer leur capacité individuelle à infliger des dégâts au moyen d’armes à feu, et à exprimer visuellement la défense extrême de la nature sauvage. Bien que l’image est pleine de symbolisme et de sens, nous allons en mentionner un seul: La plume sur la tête de l’un d’eux signifie qu’il a enlevé une vie, il est assis sous la lettre “s”, la première lettre du nom de famille Salinas, de Ernesto Mendez Salinas, biotechnologiste assassiné à Cuernavaca en 2011, première victime mortelle d’ITS.

Ennemis, regardez bien ! Ce n’est pas un jeu, ce n’est pas une blague, c’est réel.

Anuncios

Responder

Por favor, inicia sesión con uno de estos métodos para publicar tu comentario:

Logo de WordPress.com

Estás comentando usando tu cuenta de WordPress.com. Cerrar sesión / Cambiar )

Imagen de Twitter

Estás comentando usando tu cuenta de Twitter. Cerrar sesión / Cambiar )

Foto de Facebook

Estás comentando usando tu cuenta de Facebook. Cerrar sesión / Cambiar )

Google+ photo

Estás comentando usando tu cuenta de Google+. Cerrar sesión / Cambiar )

Conectando a %s